Arrêtez le multitasking si vous voulez vraiment être efficace! (et rester sain d’esprit!)

Arrêtez le multitasking si vous voulez vraiment être efficace! (et rester sain d’esprit!)

Multitasking ? Késaco ?

C’est simple. Vous avez un million de choses à faire aujourd’hui ? 200 mails à lire. Des coups de fil à passer. Ce compte-rendu à rédiger. Des réunions. Des RDV. Ce rapport à rendre ce soir impérativement… Alors pour être efficace, vous vous multipliez ! Vous essayez de trier des documents pendant votre entretien téléphonique. Vous lisez vos mails discrètement sur votre smartphone pendant la réunion. Et vous avez 5 dossiers ouverts sur votre bureau et au moins 8 onglets sur votre PC…

En bref, vous faites plusieurs choses à la fois, persuadé de gagner ainsi un temps précieux qui vous permettra de tout faire. Erreur ! Vous faites ce qu’on appelle du multitasking. Et ce n’est bon ni pour votre efficacité réelle, ni pour votre santé mentale !

Arrêtez le multitasking si vous voulez vraiment être efficace ! (et rester sain d’esprit !)

Le multitasking : un mythe de l’efficacité

Vous croyez être capable de faire plusieurs choses en même temps ? Mais c’est faux ! Ce que vous faites, c’est en réalité passer rapidement d’une tâche à l’autre, de manière séquentielle. Vos différentes actions ne sont pas du tout simultanées. En gros : j’écoute quelques instants ce qui se dit/je lis quelques lignes de ce mail/j’écoute quelques instants/je lis quelques lignes… Bon, vous avez compris l’idée.

Mais vous allez peut-être me dire : « Mais si j’y arrive moi !». Eh ben non vous croyez que vous y arrivez parce que vous passez RAPIDEMENT d’une tâche à l’autre. Mais vous ne les faites pas en même temps. Tout simplement parce que notre cerveau n’est pas fait pour ça. Il n’en est juste pas capable. C’est purement physiologique. Notre cerveau ne sait traiter qu’une seule tâche à la fois. Ce sont les scientifiques qui le disent, notamment des neurologues du fameux MIT.

Si vous ne me croyez pas, (vous avez le droit !) je vous invite à faire un petit test. Prenez un chrono, une feuille et un papier.

  • Dans un premier temps : écrivez la phrase « Le multitasking est un mythe. » Puis sur la ligne en dessous les chiffres 1-2-3-4… Et ainsi de suite jusque 24. Notez votre temps.
  • Dans un second temps : écrivez alternativement une lettre et un nombre sur chaque ligne. (« L » en haut, « 1 » en dessous, « e » en haut, « 2 » en dessous et ainsi de suite…) Notez votre temps.

Alors ? Vous avez mis plus de temps en alternant lettres et nombres n’est-ce pas ? Convaincu ? Peut-être même que le résultat est moins bien écrit en plus…

arretez-le-multitasking-si-vous-voulez-vraiment-etre-efficace-et-rester-sain-desprit

Les effets du multitasking

Vous l’avez compris, le premier effet du multitasking est de nous faire perdre du temps au lieu de nous en faire gagner. Exactement l’inverse de ce qu’on souhaitait ! Dommage…

En plus de ça, la qualité du travail effectué s’en ressent. Vous l’avez peut-être remarqué en faisant l’exercice ci-dessus. Quand on essaie de faire plusieurs choses à la fois, on fait globalement les deux moins bien. La concentration étant bien moindre sur la tâche en cours, le résultat sera d’une moindre qualité. En effet, on est moins attentif à toutes les informations nécessaires, on risque de passer à côté d’éléments importants. L’analyse est moins approfondie, le fil de celle-ci étant interrompu en permanence. On risque donc des contre-sens, des hors-sujets, des oublis…

Le multitasking est donc totalement contre-productif, que ce soit en temps ou en qualité.

Pire que ça, il est même dangereux ! Dangereux pour votre santé mentale, rien que ça !

Le multitasking génère en effet un stress important vu que vous demandez à votre cerveau de faire une activité pour laquelle il n’est pas programmé. Il est donc contraint de jongler sans cesse entre différentes tâches. Il est surchargé de demandes auxquelles il peine à répondre. À la longue, c’est l’épuisement.

Et pour achever de vous convaincre d’arrêter le multitasking, un chiffre : -10%. C’est la perte de QI (oui oui le fameux quotient intellectuel) estimée lorsque l’on s’essaie au multitasking. Certaines études évoquent même une baisse de QI pouvant aller jusque -15% chez les hommes ! Quand vous travaillez en mode multi-tâches, vous devenez tout simplement moins intelligent ! De là à dire que ça rend con…

Comment dire STOP au multitasking ?

Heureusement, des solutions existent : il suffit d’arrêter ! C’est simple non ? Bon Ok, un peu simpliste…

Plus sérieusement, si vous apprenez à focaliser votre attention sur une tâche à la fois, vous avez tout à y gagner : plus d’efficacité et moins de stress !

Arrêtez le multitasking si vous voulez vraiment être efficace ! (et rester sain d’esprit !)

Quelques pistes à suivre :

Adoptez des techniques méditatives.

Observez simplement le va-et-vient de votre respiration. Cet exercice accessible à tous permet de prendre du recul, d’apaiser le mental, de faire baisser le stress. En pratiquant régulièrement, il sera de plus en plus facile pour vous de vous concentrer sur une seule chose à la fois

Débranchez !

Pour limiter les interruptions quand vous souhaitez vous concentrer sur une activité, couper le(s) téléphone(s), désactiver les notifications diverses et variées (mails, applis…). Saviez-vous qu’il faut en moyenne une minute pour se remettre à la tâche en cours quand on a été interrompu ? Imaginez l’impact de 3 coups de fil et 7 alertes mails ou notifications sur une heure. 10 minutes de perdues rien que pour retrouver où on en était et s’y replonger ! Et je ne compte même pas le temps passé à traiter ces appels et mails… Dont une bonne part sont de fausses urgences!

Fixez vos objectifs pour la séance de travail.

Posez tout ce que vous avez à faire. Choisissez en conscience vos priorités et définissez l’ordre dans lequel vous ferez ces activités. Prenez les tâches une par une dans l’ordre et… Tenez-vous-y !

Rythmez vos journées.

Définissez des moments dédiés au traitement de vos mails et réseaux sociaux pour ne pas être tenté d’y aller à tout moment et donc de s’interrompre x fois dans la journée. De même pour vos coups de fil ou RDV, pour avoir de vraies plages de travail libre et concentré.

Faites des pauses.

Eh oui ! La pause fait partie du travail et est indispensable à son efficacité. Après une séance de concentration intense, et avant de reprendre sur une autre tâche qui va également demander de la concentration, prenez quelques minutes pour souffler, vous aérer l’esprit, vous dégourdir les jambes… Votre cerveau vous remerciera !

Arrêtez le multitasking si vous voulez vraiment être efficace ! (et rester sain d’esprit !)

Notez.

Si pendant que vous êtes concentré sur une de vos tâches prioritaires, vous pensez à quelque chose à faire qui ne figurait pas dans votre to-do liste, notez-là rapidement et remettez vous tout de suite à votre tâche en cours. Vous aurez l’esprit libéré pour vous concentrer pleinement, ça vous évitera d’y penser à plusieurs reprises. De même, si on vous sollicite pour autre chose. Notez la demande et reprenez votre activité. Sauf bien sûr si c’est vraiment très urgent, auquel cas notez plutôt où vous en étiez de votre tâche prioritaire pour pouvoir reprendre dans de bonnes conditions par la suite.

Entrainez-vous dans d’autres domaines.

Cette fâcheuse tendance au multitasking, vous ne l’avez certainement pas qu’au boulot. Vous faites certainement plusieurs choses à la fois aussi à la maison ou dans vos relations. Prenez en conscience et voyez l’impact que ça peut avoir. Par exemple, vous regardez votre smartphone pendant que votre conjoint vous raconte sa journée. (Pas sympa pour lui ! Ne vous étonnez pas s’il ne vous écoute pas non plus…) Vous lisez un article en cuisinant. (Oups ! C’est trop cuit !) Bref ! Vous l’avez compris : on ne fait pas bien deux choses en même temps alors choisissez et soyez attentif ! Vous développerez votre concentration au quotidien.

Soyez indulgent envers vous-même et persévérez.

Si vous êtes comme moi, il y a quelque temps, vous êtes gravement atteint par le multitasking. Vous n’arriverez sans doute pas à arrêter du jour au lendemain. (J’ai l’impression de parler d’arrêt du tabac ou de l’alcool !) Vous avez l’habitude de « faire plusieurs choses en même temps » et comme vous le savez sûrement ce n’est pas facile de changer une habitude. Alors soyez indulgent envers vous-même si vous vous surprenez à regarder vos mails au milieu d’une réunion ou d’un coup de fil. Reprenez votre tâche principale ou vous l’avez laissé et re-concentrez-vous. Ce n’est pas grave. La bonne habitude ne tardera pas à remplacer la mauvaise.

Je vous invite à commenter ou partager cet article si vous le souhaitez. Vous pouvez également me contacter pour en savoir plus.

Cré’Activement,

Virginie B.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu